Unité du Cameroun: une si longue marche


Ghislain Lontchi 14.05.2018 529 0

Divisés après le départ des Allemands en 1916, les Camerounais se sont réunifiés en 1961. De la République fédérale du Cameroun ainsi née, on est passé à la République unie du Cameroun en 1972. Puis en 1984, la République du Cameroun a vu le jour.

C’est Une évidence établie Par Les Historiens. Avant 1884, Le Cameroun Tel Que Nous Le Connaissons Aujourd’hui N’existait Pas En Afrique, C’est-à-dire Comme Une Entité Territoriale, Humaine Et Politique Ayant Des Contours Et Des Frontières Bien Définis. Avant Cette Date, La Partie Du Monde Qu’on Appelle Maintenant Cameroun Est Décrite Par Le Pr Adalbert Owona Comme « Ethniquement Et Politiquement Morcelée ».

Le Cameroun Est Donc Une Création Des Allemands.

Tout Part Du 12 Juillet 1884, Lorsque Les Rois Bell Et Akwa Signent Le Fameux Traité Germano-douala Par Lequel Ils Cèdent, Sous Certaines Réserves, « Le Pays Appelé Cameroun » Et Tous Leurs Droits De Souveraineté à La Maison De Commerce Woermann. A Son Tour, Cette Compagnie Rétrocède Ces Droits De Souveraineté Le 13 Juillet 1884 Au Reich Et à L’Empereur Allemand. L’acte Est Légalisé Par Le Consul D’Allemagne Au Gabon, Emil Schulze. Les Allemands Prennent Ainsi Possession Du Cameroun. Leur Protectorat Dure 30 Ans Et Ne S’achève Qu’après La Défaite Allemande En 1916 Quand Ils Sont Vaincus Par Les Puissances Alliées Franco-britanniques Pendant La Première Guerre Mondiale Qui A éclaté Deux Ans Plus Tôt.

Le Cameroun Divisé

Le Premier Grand Conflit Mondial Bouleverse Ainsi Le Destin Du Cameroun (ou Kamerun) Qui évoluait Déjà Comme Un Pays Uni. Le Condominium (administration Commune Provisoire Franco-britannique) Sur Le Cameroun Est établi Les 21 Et 24 Septembre 1915 En Attendant L’effondrement Complet De La Résistance Allemande. Puis, Le 4 Mars 1916, Un Accord Met Fin à Cette Administration Commune Et Consacre Le Partage Du Cameroun, Puisqu’il Définit Les Zones D’influence De La France Et De La Grande-Bretagne. La France Obtient Alors 4/5e Du Reste De La Région Totale Et La Grande-Bretagne Hérite De Deux Zones Isolées En Bordure Du Nigeria. Les Frontières Provisoires Ainsi Délimitées Sont, Avec Quelques Changements Mineurs, Restées Inchangées Jusqu’à Ce Jour, Note L’historien Victor T. LeVine.

Sur Le Plan International, Le 7 Mai 1919, Après La Fin De La Guerre (en 1918), Le Conseil Suprême Des Alliés Accorde Les Colonies Allemandes (dont Le Cameroun) à Leurs Conquérants Respectifs. Puis, Le 20 Juillet 1922, Les Deux Cameroun Sont Placés Sous Mandat De La Société Des Nations (SDN). Un Acte Juridique Confirmé Par Le Conseil. La France Et La Grande-Bretagne Administrent Chacun Sa Partie Avec Obligation De Se Soumettre à Un Contrôle International. Lorsque La SDN Disparaît, Le Pays Est Placé Sous Tutelle De L’Organisation Des Nations Unies (ONU) Au Lendemain De La Deuxième Guerre Mondiale Mais Les Camerounais Rêvent De Réaliser Un Jour Leur Unité Mise à Mal. Le Journaliste Et écrivain Philippe Gaillard Souligne Que « Les Camerounais Crient « One Kamerun » Et Tout En Assimilant La Culture Du Colonisateur, Ils N’en Ont Pas épousé La Citoyenneté… Et Certains Sont Morts Pour Cela ».

Le Retour à La Mère Patrie

En Tout Cas, Le 1er Janvier 1960, Le Cameroun Oriental Français Devient Indépendant. Quant Au Cameroun Occidental (méridional Et Septentrional) Administré Par La Grande-Bretagne Et Rattaché Au Nigeria, Il Doit Attendre. Après L’indépendance Du Nigeria Le 1er Octobre 1960, Un Plébiscite A Lieu Les 11 Et 12 Février 1961. Le Cameroun Méridional Choisit La Réunification Alors Que Le Cameroun Septentrional Opte Pour Le Maintien Dans La Fédération Nigériane. Le Cameroun Oriental S’enrichit De 800 000 Chrétiens Ou Animistes, Selon Philippe Gaillard Et La Réunification Est Décidée Mais N’aura Lieu Que Sept Mois Et Demi Plus Tard.

On Convient à Yaoundé Et à Buea Que La Nouvelle Structure étatique à établir Sera Une Fédération. Le Cameroun Occidental Britannique Devant S’intégrer Dans Le Cameroun Oriental Français Déjà Existant Et Indivisible A Foumban, Dans La Capitale Du Peuple Bamoun Est Convoquée Pour Le 16 Juillet 1961 La Conférence Constitutionnelle Qui Dure Plusieurs Jours. Le 14 Août 1961, L’Assemblée Nationale Adopte « La Loi Portant Révision Constitutionnelle Et Tendant à Adapter La Constitution Actuelle Aux Nécessités Du Cameroun Unifié ». Cette Loi Promulguée Le 1er Septembre Entre En Vigueur Le 1er Octobre 1961. La République Fédérale Du Cameroun Est Née. L’obsession De L’unité Entraîne La Réunion, Le 11 Juin 1966, De Trois Partis Politiques Majeurs Du Cameroun Occidental Avec L’Union Camerounaise, Le Parti Présidentiel Du Cameroun Francophone. Un « Parti Unifié » Voit Ainsi Le Jour Et Le 23 Juin 1966, Les Statuts De L’UNC (Union Nationale Camerounaise) Sont Adoptés. Le 6 Juin 1972, Le Président Ahmadou Ahidjo Annonce à L’Assemblée Fédérale Qu’il Soumettra à Référendum Un Projet De « Constitution Unitaire ». La Consultation A Lieu Le 20 Juin 1972. Le Oui L’emporte Et C’est La Fin Du Système Fédéral. La République Unique Du Cameroun (RUC) Est Proclamée. Le 20 Mai Devient Jour De La Fête Nationale Du Cameroun. « Le Vaisseau Cameroun Sort Du Rabonb. Une Mer Calme S’ouvre Devant Lui Et Le Capitaine Peut Brancher Le Pilote Automatique », Commente Philippe Gaillard.

De L’unité à L’intégration Nationale Le 4 Novembre 1982, C’est Le Coup De Tonnerre. Ahmadou Ahidjo Annonce Sa Démission. Mais Ce Retrait N’entraîne Pas, Loin S’en Faut, L’écroulement De L’édifice. Paul Biya, Le Nouveau Chef D’Etat Prend Le Relais Et Annonce La Continuité Dans Le Grand équilibre Inter-régional. Le 4 Février 1984, C’est Un Autre Virage Déterminant. Le Pays Prend Le Nom De République Du Cameroun à La Faveur D’une Révision De La Constitution Adoptée Par L’Assemblée Nationale. Paul Biya Imprime Son Empreinte En Donnant Un Coup D’accélérateur à La Consolidation De La Nation Qui A Déjà Fondu Toutes Ses Particularités Au Sein D’une Entité Une Et Indivisible. Pour Le Politique Aboya Manasse Endong, Ce Changement De Cap Met En évidence Les Théories Intégrationnistes En Véhiculant L’intégration Du Peuple Du Bas Vers Le Haut. Le Peuple Se Réapproprie Le Concept De L’intégration Nationale Et Ce N’est Plus Le Fruit D’une Négociation Entre Leaders Représentant Des Différentes Communautés. Paul Biya Ne Cesse De Marteler Que Du Nord Au Sud Et De L’Est à L’Ouest, Chaque Camerounais Doit Se Sentir Chez Lui. Ce Qui Est Le Cas Aujourd’hui Avec Le Vivre-ensemble Qui Se Renforce.


Source :Cameroun Tribune

Commentaires


Facebook commentaires