Présidentielle 2018: Voici les premiers candidats recalés par ELECAM. Le Conseil constitutionnel peut-il les repêcher ?


Ghislain Lontchi 23.07.2018 515 0

Le Conseil électoral d’Elections cameroon qui examine depuis le vendredi 20 juillet 2018 les 28 dossiers de candidature reçus pour l’élection présidentielle a déjà rejeté plusieurs pour diverses raisons.

Au Plus Tard Le 08 Aout 2018, Le Conseil électoral Doit Rendre Public La Liste Des Candidats Validés Pour L’élection Présidentielle Du Dimanche 07 Octobre 2018.


Mais Avant Cette Date Butoir, Des Sources Au Sein D’ELECAM Confient à Cameroon-info.net Que Pour Diverses Raisons, Une Dizaine De Dossiers Sont Déjà Hors Course.


Il S’agit De Habiba Issa Candidate à La Candidature Pour Le Compte De L’UPC, Issac Feuzeu Du MERCI, Olivier Bile Anicet De L’UFP, Kisop Bertin Du PJSC Et Tous Les Candidats Indépendants à Savoir Zeh Amvene Geneviève, Gabanmidanba Rigobert, Barin Koula Edouard, Etonde Etonde Jean Patrice Et Boboro Kekomo, Choupo Kangaing Herve.


Selon Nos Sources, Les Dossiers Des Prétendants Indépendants Ont été Rejetés Entre Autres, Pour Défaut De 300 Signatures Alors Que Les Dossiers D’Olivier Bile Et Issa Habiba Sont Déclarés Irrecevables Pour Non Versement De La Caution électorale Fixée à 30 Millions De FCFA, Par Le Code électoral à L’article 124 Du Chapitre III Portant Sur La Déclaration De Candidature.


«Le Versement D’un Cautionnement Au Trésor Public Est L’une Des Conditions à Remplir Pour Voir Son Dossier être Accepté » Indique Un Membre Du Conseil électoral D’ELECAM Qui Laisse Quand Même Entrevoir Une Possibilité De Repêchage Pour Les Candidats Qui Seraient Allés Verser La Caution Après La Date Limite De Recevabilité Des Dossiers.


«A Notre Niveau, Tous Les Dossiers Incomplets Sont Déclarés Irrecevables. Mais, En Saisissant Le Conseil Constitutionnel Avec Une Preuve Qu’ils Ont Versé La Caution Après La Date Du 19 Juillet Pour Certaines Raisons, Les Juges Peuvent Les Repêcher En Invoquant Des Circonstances Atténuantes Mais, Je N’y Crois Pas Hein» Explique Notre Source à ELECAM.


Après La Publication De La Liste Des Candidatures Validées Par ELECAM, Les Prétendants Recalés Peuvent Faire Recours Devant Le Conseil Constitutionnel Dans Un Délai Maximum De Deux Jours Suivant La Publication Des Candidatures. Selon Le Code électoral, Les Juges Quant à Eux Ont Un Délai De Dix Jours Maximum Pour Rendre Leur Verdict.



Source :CIN

Commentaires


Facebook commentaires