Retrait de la CAN 2019 au Cameroun: Paul Biya « se faisait berner par son entourage »


06.12.2018 34 0

Après le retrait officiel de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 au Cameroun par la Confédération africaine de football (CAF), le 2ème vice-président de l’instance dirigeante du football africain, Constant Omari fait des révélations inquiétantes.

Officiellement Le Retrait Vendredi, De L’organisation De La CAN 2019 Au Cameroun, Est Dû Au Retard Du Pays Dans La Construction Des Infrastructures Devants Abriter L’événement Et Assurer La Bonne Tenue De La Fête Footballistique Africaine. Une Annonce Qui A Surpris Plus D’un Et Certaines Personnalités Ont Exprimé Leur Indignation Et Leur Incompréhension. Toutefois, Selon Le 2ème Vice-président De La CAF, Constant Omari, Les Autorités Camerounaises étaient Au Courant De Cette Décision De La CAF Depuis Un Bon Moment Mais Ont Préféré Le Dissimuler Pour Des Intérêts Politiques Internes.

« Quand Nous Avons Observé Qu’il Y Avait Duplicité De Langage Entre Ce Que La Commission D’organisation Disait Et Le Rapport Que Le Gouvernement Camerounais Donnait Au Chef De L’État, Nous Avons Demandé Une Audience Au Chef De L’État, Audience Où Nous Lui Avons Transmis L’état D’avancement Réel Des Travaux », A Affirmé Omari Sur Afrique Média TV ; Ajoutant Que « Nous étions Obligés De Solliciter Cette Audience Malgré Les élections Présidentielles, Car La Situation était Alarmante, Le Président Camerounais Se Faisait Berner Par Son Entourage. (…) Vu La Vidéo De L’état Réel D’avancement Des Travaux Que Nous Avons Montré Au Président Biya, Il Savait Que L’organisation Serait Retirée Au Cameroun ».

https://beninwebtv.com


Source :Autres

Commentaires


Facebook commentaires