L´hôpital de district de Bangangté sera bientôt éclairé au solaire


22.01.2019 150 0

80% d’autonomie en énergie électrique. C’est l’objectif visé par le projet de construction d’une mini-centrale solaire, en gestation à l’hôpital de district de Bagangté, dans la région de l’Ouest du Cameroun.


Cet Investissement Est Réalisé Dans Le Cadre Du Projet Baptisé « Femme Et énergie Durable » Qui Bénéficie Du Partenariat Technique Et Financier De L’Association Internationale Des Maires Francophones (Aimf), De La Fondation Veolia Et De L’Agence De L’environnement Et De La Maîtrise De L’énergie (Ademe).

Piloté Au Cameroun Par Un Réseau De Femmes Maires Ayant à Sa Tête Célestine Keutcha Courtes, Maire De Bagangté, Nouvellement Promue Au Poste De Ministre De L’Habitat Et Du Développement Urbain, Le Projet « Femme Et énergie Durable » Implémente également Un Projet D’électrification Au Solaire De Cinq Communes Camerounaises Dirigées Par Des Femmes.

Il S’agit Des Communes De Mayo-Oulo, Dans La Région Du Nord ; De Mbengwi, Dans Le Nord-Ouest ; D’Angossas, Région De L’Est ; D’Afanloum, Dans La Région Du Centre ; Et De Mintom, Dans La Région Du Sud.

Selon Nos Sources, Les Deux Premières Communes Vont Bénéficier De L’installation De Réseaux Respectifs De 40 Et 30 Lampadaires Solaires, Tandis Que Trois Mini-centrales Photovoltaïques Seront Construites Dans Les Trois Dernières Communes Susmentionnées. Coût Total De L’investissement : Environ 150 Millions De Francs CFA.

Pour Rappel, Le Solaire, L´éolien Et La Biomasse Sont Les Parents Pauvres Du Mix énergétique Camerounais, Dans Lequel Ces Formes D´énergies Représentent Seulement 1%, Officiellement.


Source :investiraucameroun.com

Commentaires


Facebook commentaires