• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: L’ASSOCIATION CULTURELLE DES RESSORTISSANTS MBAFUNG DE BELGIQUE (LEUNG MBAFUNG DE BELGIQUE) a l’honneur de vous convier à la soirée de gala Samedi 09 décembre 2017 à 21h précises ......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Cameroun – Scandale: Un pasteur avoue avoir violé et enceinté sa propre fille





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 640
  • 13.05.2017 : 10.10.59
  • 0

Traduit en justice par sa femme, l’homme aurait fait subir à l’adolescente de 16 ans plusieurs viols. L’accusé est actuellement aux arrêts à la prison centrale de Kodengui à Yaoundé.



L’affaire est encore en instruction au Tribunal de Grande Instance (TGI) du Mfoundi. Outrage à la pudeur sur une mineure de 16 ans, suivi d’un viol incestueux aggravé, complicité d’avortement, violences, pratique de sorcellerie et menace de mort. Tels sont les faits reprochés à Manga Thierry, pasteur dans une église de réveil à Yaoundé.
Olivia, la victime aujourd’hui âgée de 20 ans, est la fille aînée du couple Manga, ses parents pasteurs avec lesquels elle vit depuis toute petite. D’après le procès-verbal dressé dans cette affaire, Manga Thierry, son géniteur âgée de plus 40 ans, l’a désorienté et fait subir à sa fille des viols à plusieurs reprises. Le journal Kalara du lundi 8 mai 2017 indique que l’homme d’église a monté un scénario selon lequel sa fille était possédée par les esprits maléfiques et était à l’origine des malheurs de sa maman.
Profitant de la distance que cette situation a créée entre la mère et la fille, «  l’homme de Dieu » a rassuré sa fille alors âgée de 16 ans à l’époque des faits, qu’il allait la désenvouter des esprits démoniaques à l’aide d’un remède, et que le traitement devait se faire par le sexe. A en croire les propos de la victime, le papa pasteur lui a fait subir ce supplice pendant une période d’au moins trois mois. Période à l’issu de laquelle, il affirme avoir contracté une grossesse, dont l’auteur était son père, qui a vite fait de l’emmener dans un centre médical pour se faire avorter, peut-on lire dans le journal.
Entendu au sujet des récriminations retenues contre lui, le pasteur reconnait avoir entretenu des rapports sexuels avec sa fille ainée, arguant qu’il a été emporté par les émotions. « Mais cela n’est arrivé qu’une seule fois. Je ne savais pas qu’elle allait concevoir », a avoué l’homme de Dieu. L’accusé médite actuellement son sort en prison, en attendant son procès.


Source : 237online.com



Laisser vos commentaires






Facebook commentaires