• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: L’ASSOCIATION CULTURELLE DES RESSORTISSANTS MBAFUNG DE BELGIQUE (LEUNG MBAFUNG DE BELGIQUE) a l’honneur de vous convier à la soirée de gala Samedi 09 décembre 2017 à 21h précises ......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


LE LEHRE GRAND FESTIVAL CULTUREL A BABADJOU du 24 à 31 Décembre: Historique- Origine - Les objectifs et missions du LEHRE - vidéo du Lehre 2012





  • Posté par Lontchi
  • 2550
  • 24.11.2014 : 13.01.13
  • 0

Le LEHRE est la danse royale du peuple Babadjou. II se célèbre chaque année pendant la dernière décade du mois de Décembre, plus précisément du 24 au 31 Décembre. Il rassemble une fois l’an tous les fils et filles Babadjou de l’intérieur comme de l’extérieur



HISTORIQUE DU LEHRE

         Le LEHRE est la danse royale du peuple Babadjou. II se célèbre chaque  année pendant la dernière décade du mois de Décembre, plus précisément du 24 au 31 Décembre. Il rassemble une fois l’an tous les fils et filles Babadjou de l’intérieur comme de l’extérieur autour de leur Chef Supérieur et tient une place très importante dans les traditions de ce groupement. Le « Lehre » se pratique de deux manières:

- Premièrement pour accompagner le Chef lors de ses sorties à caractère culturel à l’intérieur ou à l’extérieur de son groupement.

- Deuxièmement, il est l’unique occasion annuelle au cours de laquelle le chef sort de son caractère mystique pour danser, communier avec son peuple et nourrit sa population par des messages et des conseils inspirés des ancêtres.

 

ORIGINE DU LEHRE

 

Le «Lehre » à Babadjou, date depuis le 19ème siècle.

Danse originaire de Bali-nyonga, elle fut introduite à Babadjou grâce à un prince, ce dernier en bon prince installa le groupe à la chefferie Supérieure Babadjou.

Le chef Supérieur qui s’était très vite rendu compte que le «Lehre» au fil des jours symbolisait le pourvoir suprême de son groupement, l’a officiellement installé dans sa chefferie et c’est ainsi que le « Lehre » devint la danse royale. Le « Lehre », il faut le retenir, n’est pas une danse comme toutes les autres dans la mesure où il joue le double rôle mystique et d’exorcisationhttp://babadjou.net//news/img/1078547_672744559419757_1740886178_o.jpg 

Le Lehre vu par Sa Majesté

Fô SAMBANKEING TEMGOUA Bertrand

Depuis des décennies, le peuple Babadjou a toujours considéré le «Lehre » comme le seul moment de retrouvailles entre le Chef et ses fils de la diaspora et ceux résidant au village.

Avec l’arrivée au trône de sa Majesté Fô SAMBAKEING TEMGOUA Bertrand, homme de culture engagé et dévoué, cet évènement a connu beaucoup d’innovations et même de transformations dans le sens de mieux valoriser la culture Babadjou avec l’intégration de nouvelles activités dans le souci d’intégrer toutes ces activités : Sport, comice agro-pastoral, foire et exposition artistique, artisanale et gastronomique sans oublier le concours de danses traditionnelles.

Le « Lehre » ainsi revu et grandi, est depuis 2005, baptisé «FESTIVAL LEHRE» organisé chaque année, ayant pour objectif de favoriser l’éclosion économique et socioculturelle du groupement Babadjou.

Les objectifs et missions du LEHRE

Le « Lehre » dans sa nouvelle dimension a pour objectifs de:

·        Créer un cadre de regroupement de tout le peuple Babadjou

·        Valoriser la culture Babadjou par la promotion des rites traditionnels

·        Promouvoir le développement agropastoral et artisanal pour stimuler l’entreprenariat et le développement socio-économique dans la sous- région.

·        Promouvoir l’art musical

·        Inciter les populations à la pratique du sport

·        Etc...

Le Festival Lehre grâce à ses activités diversifiées meuble la dernière semaine du mois de Décembre de chaque année et offre ainsi un cadre propice aux affaires et à la promotion des marques aux opérateurs économiques car c’est la seule occasion idéalement placée en fin d’année où les filles et fils Babadjou de tout bord se retrouvent avec leurs familles au village pour fêter avec le reste d’habitants de leur groupement autour de leur Chef Supérieur.


Laisser vos commentaires






Facebook commentaires