• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... Programme officiel de la journée européenne de Sa Majesté Fo'o Teigni Detio Konlack Jean, chef supérieur Bamessingué, département de Bamboutos, Cameroun. 1) dimanche 9 juillet : arrivée en Italie, rencontre avec les Mbafung de Pavia. 2) jeudi 13 juillet : arrivée à Valenciennes, rencontre avec la communauté Mbafung de France le vendredi 14 juillet. 3) samedi 15 juillet : arrivée en Belgique, rencontre avec la communauté Mbafung de Belgique, intronisation du représentant personnel du chef supérieur Bamessingue en Europe. 4) dimanche 16 juillet : audience pour les fils et filles Mbafung de Belgique qui le désirent. Retour sur Valenciennes. 5) lundi 17 juillet : audience pour les fils et filles Mbafung de France qui le désirent. 6) mercredi 19 juillet : départ pour l'Allemagne. 7) vendredi 21 juillet : départ pour l'Italie puis retour à Bamessingue. Sm dr Lefakouong Pascal. ......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Cameroun : un chien tue son maître à Boulembé





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 157
  • 07.08.2017 : 13.01.07
  • 0

La victime vivait avec l’animal depuis huit ans.



Jean-Marc Effandem, 47 ans, est mort. Il a été enterré le 01er août dernier à Boulembé (région de l’Est) où il résidait avec sa femme, ses sept enfants, et son chien. Depuis huit ans, Jean-Marc et son chien étaient inséparables. Ce ne fut donc pas un hasard si le quadragénaire avait baptisé l’animal « Camarade ». Ce dernier obéissait au doigt et à l’œil à son maître, jusqu’au lundi 31 juillet.

Ce jour-là, le chien semblait de mauvais poil. Il n’a pas touché à son repas matinal habituel. L’animal semblait malade mais a quand même accompagné Jean-Marc au champ. Seulement, « Camarade » n’a pas attendu son maître pour retourner au village. Un fait pour le moins inhabituel.

De retour à son tour au village, Jean-Marc constate que son compagnon est endormi et qu’il n’a pas touché à son repas du matin. Le quadragénaire tente de toucher son chien pour jauger sa vitalité. Celui-ci bondit soudain sur son maître et le mord au niveau du cou. La violente agression finira à l’hôpital puis à six pieds sous terre pour Jean-Marc Effandem. L’assassin quant à lui, a été tué à l’aide d’une flèche empoisonnée.

Une enquête a été ouverte à la Brigade de gendarmerie de Boulembé, localité située à 30 kilomètres de la ville de Bertoua, capitale régionale de l’Est.


Source : Autres


Laisser vos commentaires






Facebook commentaires