• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: L’ASSOCIATION CULTURELLE DES RESSORTISSANTS MBAFUNG DE BELGIQUE (LEUNG MBAFUNG DE BELGIQUE) a l’honneur de vous convier à la soirée de gala Samedi 09 décembre 2017 à 21h précises ......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


1ER OCTOBRE 2017 : BABADJOU PLACE SOUS HAUTE SURVEILLANCE DES FORCES ARMEES





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 375
  • 06.10.2017 : 14.02.49
  • 1

La crise anglophone n’a pas manqué d’avoir des répercussions sur l’arrondissement de Babadjou. A cause de sa position stratégique coincée entre les régions de l’Ouest, du Nord Ouest et du Sud Ouest, dont les deux derniers directement concernées par la crise politique au Cameroun, l’arrondissement a u un important déploiement des forces mixtes dans la localité.



C’est au matin du premier Octobre que les populations ont été surpris de la présence d’importants bataillons des forces très armées dans les quartiers Kombou, Toumaka (entrée brigade de gendarmerie) contrôlant les mouvements d’entrée et de sorti. Certaines personnes exprimaient leur panique, surtout les parents qui ont vécu la période des guerres d’indépendance. Ceux qui sont connectés à l’actualité nationale trouvaient ce déploiement salutaire vu le rapprochement de l’arrondissement d’avec les régions anglophones. Mais, toute la journée, aucun incident particulier n’a été noté dans l’arrondissement.  Des témoignages recueillis auprès des commerçants du marché de Toumaka, les ressortissants du Sud Ouest qui ravitaillent le marché en pommes de terre ont acheté à la veille des stocks de plastiques bleu-blanc similaire à la couleur du drapeau des sécessionnistes, ce qui a attiré toutes les attentions. Mais jusqu’a l’heure actuelle, c’est le calme et la sérénité qui prévaut dans l’arrondissement.
Il est à noter que plusieurs ressortissants Babadjou résidant dans la région du nord Ouest ont préféré regagner le groupement pendant ces jours, attendant de voir l’ampleur de la situation. Certains sont restés dans la région en suivant les hautes instructions des autorités qui préconisaient de rester à domicile. Les dernières informations provenant de la communauté BABADJOU de Bamenda sont sans inquiétudes


Serge Roland Ndjowe|Babadjou.net

Laisser vos commentaires











Facebook commentaires