• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Deuxième région militaires interarmées: le général Saly Mohamadou installé





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 331
  • 10.03.2018 : 15.03.38
  • 0

Confirmé à son poste le 21 février dernier, il a pris fonction mercredi dernier en même temps que le nouveau commandant de la deuxième région de gendarmerie.



Le rituel d’installation du commandant de la deuxième région militaire interarmées (Rmia2) était tout à fait particulier mercredi dernier à la place de la Bessekè à Douala. En procédant à la réorganisation du commandement territorial militaire le 21 février dernier, le président de la République, chef des armées, a gardé sa haute confiance en le général de division Saly Mohamadou que le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo a présenté comme le doyen des commandants des cinq régions militaires interarmées du Cameroun. 

Le général de division qui (re)prend les rênes de la Rmia2, nouvelle formule, connaît bien son territoire de commandement. A Douala où il officie depuis 2006, il est présenté comme un soldat correct tant dans sa tenue vestimentaire que dans la conduite des hommes sous son commandement. Ce natif de Dembo dans le département de la Bénoué est issu de la promotion « 10e anniversaire de l’indépendance » de ce qui était encore appelé Ecole militaire interarmes du Cameroun (Emiac) en 1970. 

Après plusieurs expériences professionnelles accumulées dans divers postes de responsabilité au sein de l’armée et à travers plusieurs exercices militaires multinationaux, il a été élevé depuis le 25 juillet 2001 au grade de général de brigade puis en 2011 général de division. Ce qui a fait dire à Joseph Beti Assomo que le général de division « Saly Mohamadou est un officier général expérimenté, chevronné et habitué des missions complexes, périlleuses, délicates et même dangereuses ». 

Douala, dira le Mindef, est la capitale économique du Cameroun mais aussi et surtout une plaque tournante de de l’économie de la sous-région, une plateforme particulièrement sensible et vitale pour notre économie et celle des pays voisins sans façade maritime. 

Le Comrmia2 devrait ainsi assurer une sécurisation plus étanche de la frontière avec le Nigeria et surtout renforcer la coopération étroite avec la République fédérale du Nigeria « pour éviter que le territoire de ce pays ami, frère et voisin, ne serve de base aux groupes terroristes ». 

« Les actes d’indiscipline doivent être sanctionnés avec fermeté afin d’éviter que les mauvais exemples ne fassent tâche d’huile », martèlera Joseph Beti Assomo. 

A une différence près, ces mêmes prescriptions ont été servies au nouveau commandant de la deuxième région de gendarmerie (Comrg2). Le général de brigade Toungue Elias qui succède au général de brigade Louba Zal Pierre a été invité à veiller à la bonne conduite des gendarmes. 

Sur un ton d’une résonnance particulière, le Mindef a instruit au Comrg2 de mettre fin au racket des usagers lors des contrôles routiers tout comme il devra anticiper sur les activités et sources de malfaisance et de nuisance dans une ville de Douala où cohabitent diverses populations et sensibilités parfois opposées. 

Agé de 55 ans, le général de brigade Toungue Elias a passé 7 mois à la tête de la quatrième région de gendarmerie. Issu de la promotion « Rudolph Douala Manga Bell » de l’Emia, il a été élevé au grade de général le 29 juin 2017. 

Il n’est pas non plus étranger à son territoire de commandement pour avoir été commandant de l’escadron n°24 du Port autonome de Douala, chef antenne Semil à Douala et commandant en second de la Légion de gendarmerie du Littoral. 

Dans la foulée de cette cérémonie de prise de commandement, le Mindef a également installé dans leurs fonctions, le nouveau commandant des forces de surface, le capitaine de vaisseau Kenfack Dogmo Emmanuel et le chef de la division régionale des Anciens combattants et Victimes de guerre du Littoral, le colonel Bomo Cyriaque pendant que le général de brigade aérienne Momha Jean Calvin a procédé au rituel de la prise de commandement du lieutenant-colonel Ngue Baha Georges Christie, commandant la base aérienne 201 de Douala. 


Grégoire DJARMAILA


Source : Cameroun tribune

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires