• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Des rues de Berlin débaptisées au profit de combattants africains anticoloniaux





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 434
  • 15.04.2018 : 11.11.01
  • 0

Dans le quartier africain de Berlin, des rues portant les noms de colonisateurs vont être débaptisées au profit de grandes figures de l´indépendance de l´Afrique. Cette décision s´inscrit dans le processus de réflexion entamé depuis plusieurs années par l´Allemagne sur son passé colonial.



Dans le quartier africain de Berlin, des noms de rues toujours consacrés à des colonisateurs auteurs de crimes violents, vont être débaptisées. Elles ne porteront plus les noms de personnalités liées à l´occupation brutale de la Namibie (1884-1918), où les Allemands ont tué entre 1904 et 1908 plusieurs dizaines de milliers de membres des tribus herero et nama. Les historiens considèrent d´ailleurs ce massacre comme le premier génocide du XXe siècle. 

«Le quartier africain glorifie toujours le colonialisme allemand et ses crimes. Ce n´est pas compatible avec notre conception de la démocratie et porte atteinte de façon durable à la réputation de la ville de Berlin», souligne le texte adopté, le 11 avril 2018, par les partis de gauche de l´arrondissement de Mitte (sociaux-démocrates, Verts et gauche radicale), après dix ans de débat. 

«La décision finale devrait intervenir dans un mois», a souligné une porte-parole de la ville de Berlin, Melita Ersek, précisant qu´«il est tout à fait habituel que les recommandations des partis soient validées». 

Les rues concernées sont la Petersallee (hommage à Carl Peters, le fondateur de l´Afrique allemande de l´Est, l´actuelle Tanzanie); la place Nachtigal (du nom de Gustav Nachtigal, qui avait notamment annexé en 1884 le Cameroun et le Togo). De nouvelles plaques porteront les noms de combattants contre l´occupation coloniale allemande: Rudolf Manga Bell, héros de l´indépendance camerounaise; Anna Mungunda, femme herero et résistante aux Allemands; Cornelius Frederiks, chef des Nama; ou encore Maji-Maji, nom donné au soulèvement de tribus d´Afrique orientale contre les autorités coloniales allemandes (1905-1907), indique l´AFP. 

Cette remise en cause des symboles liés au passé colonial de l´Allemagne n´est pas la première à Berlin. Le quai Gröbenufer porte depuis 2010 le nom de May Ayim, une poétesse et activiste germano-ghanéenne. 

La récente redécouverte du passé colonial de l’Allemagne a fait l´objet d´une exposition inédite au Musée de l’histoire allemande à Berlin. A la différence de la France ou l’Angleterre, la décolonisation allemande s´est achevée dès 1918. Un chapitre de l´histoire occulté par la Seconde guerre mondiale et l´épisode nazi. Entre 1884 et 1918, l´empire colonial du Reich s’étendait de l’actuelle Namibie à la Tanzanie, en passant par le Cameroun, le Togo, le Rwanda et le Burundi.


Source : Autres

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires