• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Nestlé Cameroun investit 2,7 milliards FCFA dans une nouvelle unité de production de produits laitiers, d’une capacité de plus de 5500 tonnes





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 344
  • 15.04.2018 : 13.01.13
  • 0

Nestlé Cameroun investit 2,7 milliards FCFA dans une nouvelle unité de production de produits laitiers, d’une capacité de plus de 5500 tonnes



La filiale au Cameroun du géant suisse de l’agroalimentaire, Nestlé, a inauguré le 12 avril 2018 dans son usine de production de Douala, la capitale économique du pays, une nouvelle unité de production de produits laitiers, dotée d’une capacité de production annuelle de plus de 5500 tonnes. 

La nouvelle unité de production, dans laquelle l’entreprise a investi 2,7 milliards de francs CFA, a souligné l’administrateur directeur général de Nestlé Cameroun, Thomas Caso, a permis de créer 12 emplois directs, mais dispose d’un potentiel de création de 48 emplois supplémentaires, au cours des prochaines années. 

Cet investissement permettra notamment de booster la production du Nido Forti Choco, un nouveau produit lancé par l’entreprise agroalimentaire au Cameroun, en janvier 2016, et qui est fabriqué, a-t-on appris, à base de lait en poudre, de cacao et de sucre. 

« Ayant investi environ 20 milliards de francs CFA depuis 2010 dans le pays, Nestlé continuera à être un partenaire de choix aux côtés de l’Etat, pour l’aider à réaliser son ambition de faire du Cameroun un pays émergent, d’ici à 2035 », a indiqué Thomas Caso. 

Selon le ministre camerounais de l’Industrie, Ernest Gbwaboubou, qui s’est réjoui de cet investissement dans l’agro-industrie, « premier sanctuaire du Programme directeur d’industrialisation » en cours d’implémentation au Cameroun, la mise en place de la nouvelle unité de production de Nestlé Cameroun a bénéficié des avantages prévus dans la loi d’avril 2013 portant incitations à l’investissement privé dans le pays. 

Pour rappel, cette loi accorde aux investisseurs, aussi bien en phase d’installation que de production, des exonérations fiscalo-douanières importantes, s’étalant sur des périodes de 5 à 10 ans. 

Brice R. Mbodiam


Source : investiraucameroun.com

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires