• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


CAN2019 – Site de Bafoussam – Lancement de la deuxième phase des travaux





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 223
  • 06.05.2018 : 19.07.16
  • 0

Le gouverneur Awa Fonka Augustine a lancé ce jeudi à Bafoussam les travaux de la deuxième phase des travaux liés à la construction et à la réhabilitation des voies d’accès aux infrastructures sportives, hôtelières et hospitalières. Le président du COCAN local a échangé avec toutes les entreprises prestataires pour s’assurer que le message passe. Il est surtout revenu sur le compte-rendu de la dernière mission d’inspection de la CAF, qui a failli porter un blâme sur les préparatifs du site de Bafoussam.



Pour la mission d’inspection, Bafoussam accuse des retards importants pour l’ensemble des travaux. Au niveau du stade omnisports, que ce soit l’aménagement des parkings extérieurs et son annexe on parle d’un retard d’un mois.

Les inspecteurs de la CAF, dans leur rapport, ont estimé que l’entreprise CMEC devrait « signer dans les meilleurs délais le contrat des travaux de la deuxième phase du stade principal ; signer les contrats de maintenance et de signalétique ; veiller au respect des plannings des entreprises en facilitant la signature des actes règlementaires requis par ces dernières (APD, etc.) ; proposer le "procurement plan" des équipements manquants ; accélérer les travaux, densifier la main d’œuvre et les équipements après la validation des études ; respecter les délais de livraison des équipements ».

Que ce soit à Mbouda, à Bandjoun et au stade municipal de Bafoussam, les retards sont de un à deux mois. Mais ce ne sont pas seulement les entreprises qui sont fautives, quoique la CMEC soit directement pointée du doigt. Dans plusieurs cas, le COCAN doit « valider les études (APD) dans les brefs délais et mobiliser toutes les ressources humaines sur le chantier ».


Source : Camfoot

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires