• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Tchad: une ministre limogée du gouvernement après avoir refusé de prêter serment





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 323
  • 14.05.2018 : 10.10.50
  • 0

La prestation de serment des membres du premier gouvernement de la IVe République s´est déroulée jeudi 10 mai. Mais avec une fausse note. Une des ministres invitée à jurer sur la Bible avant d´entrer en fonction a refusé de s´exécuter et a été démise du gouvernement sur le champ.



La Cour suprême, qui a délocalisé son audience dans le hall de la présidence, devait requérir le serment de chaque membre du gouvernement selon une formule consacrée, préparée par le Conseil supérieur des Affaires islamiques. 

Les chrétiens, invités à proposer une formule consacrée pour les ministres de leur obédience, n’ont pas obtempéré, expliquant que la Bible interdit de jurer. 

Dixième dans l’ordre protocolaire, Madeleine Alingué, la porte-parole du gouvernement, a légèrement modifié le contenu de son serment, préférant Dieu à Allah. Il a fallu l’arbitrage du chef de l’Etat pour que la Cour accepte son serment. 

A son tour, la ministre de l’Aviation civile, Djibergui Rosine Amane, protestante de confession, a indiqué que son obédience ne lui permet pas de jurer. Impossible pour elle, donc, de lire le serment tel que présenté, mais elle propose de signer un engagement de loyauté. Ce que la Cour refuse. 

Constatant l’intransigeance de la ministre, le chef de l’Etat propose à sa place le général Mahamat Taher Rozzi, présent à la cérémonie, qui a prêté serment dans la foulée. 

Depuis la fin de la cérémonie, ce jeudi, le serment confessionnel suscite un débat passionné sur le côté laïc de la IVe République dans lequel le Tchad est entré il y a une semaine.


Source : RFI

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires