• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


France : le fils de Marc Vivien Foe poursuivi en justice pour braquage avec arme





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 128
  • 05.06.2018 : 12.12.01
  • 0

Il est accusé d’avoir participé au braquage d’une église et d’y avoir séquestré un prêtre.



Marc Foé, 22 ans, a comparu lundi devant la Cour d’assises de Lyon. Il répond des chefs de braquage avec arme et séquestration. Le concerné a reconnu devant la justice les faits qui lui sont reprochés.

Fils d’un célèbre footballeur camerounais décédé en 2003, Marc Foé s’est introduit, fusil en main, dans un presbytaire de Rhône à la recherche d’un coffre-fort. Il aurait menacé, frappé et menotté un prêtre pendant que son complice et lui cherchaient ledit coffre-fort.

C’est une alarme déclenchée après près de deux heures de vaines fouilles qui les a mis en fuite. Marc Foe a été arrêté quelques heures après, alors qu’il était revenu sur ses pas pour récupérer l’arme oubliée derrière lui.

Selon certains médias français, la défense a plaidé pour des traumatismes subis par Marc Foe après le décès du footablleur Marc Vivian Foe.  « Son père a perdu la vie devant les caméras du monde entier. Il avait huit ans. Cet événement a bouleversé son parcours« , aurait soutenu, lundi, son avocat.


Marie-Louise Foé, la maman de l’accusé, a pour sa part, témoigné de la dure réalité qui a toujours été celle de son fils. Elle a raconté devant la Cour que Marc Foe a passé son enfance balloté d’une école à une autre en suivant la carrière de son père. Et que quelques années après les évènements tragiques du 23 juin 2003 (en 2001), Marc Foe a été victime d’une agression qui lui a valu la pose d’une prothèse en titane à la place des os du front. Après une longue période de rééducation, celui-ci a commencé à poser des actes de délinquances, a -t-elle revélé.

« Il est perdu, il n’arrive pas à retrouver son chemin », rapporte la presse française des propos de Marie-Louise Foe.

Un psychologue a expliqué devant le juge la grosse pression qui a laquelle a été soumise l’accusé, obligé, selon lui, de choisir le rugby plutôt que le footballeur en sport d’étude pour taire les constantes comparaisons avec son père. Il aurait par ailleurs, été contraint de vivre en Angleterre pour échapper aux problèmes liés à la succession de son père.


par Journalducameroun.com

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires