• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Les malfrats visitent le lycée Bilingue de Babadjou





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 2280
  • 18.02.2016 : 10.10.10
  • 0

Le climat d’insécurité qui sévit dans l’arrondissement de Babadjou depuis quelques années vient d’écrire un nouvel épisode de son long métrage qui ne connait pas toujours de fin



 L’année vient ainsi de commencer par un cambriolage au Lycée Bilingue de Babadjou. Dans la nuit du mercredi à Jeudi 14 Décembre 2016, les hors la loi ont visité cet établissement. Selon le vigile de l’établissement, leur incursion se fait aux premières de jeudi, alors qu’une boutique brulait à quelques encablures de l’enceinte de l’établissement. L’incendie causé par une mauvaise manipulation de l’essence après une coupure de lumière aux environs de 19h,  a attiré l’attention de toute la population.  Des jeunes hommes aux visages couverts prennent de cours le vigile qui avait à peine notifié leur présence. Il est alors battu par les voleurs, ligoté et jeté dans les toilettes. Ceux-ci commettent  alors tranquillement  leur forfait. Ils s’introduisent dans la salle informatique et emportent avec eux sept Ordinateurs. Ce n’est qu’au matin que l’administration est alertée sur le coup. Descendu sur les lieux, le proviseur M NBONOU Romain et ses collaborateurs constatent les faits, prennent les dispositions nécessaires pour les enquêtes.  Le  constat qui suscite aussitôt des interrogations est que la porte centrale menant à la salle informatique n’a pas été défoncée, mais plutôt ouverte avec la clé, pourtant le vigile ne possédait pas un exemplaire de  clé de ladite porte. 

Ce vol qui s’avère être plus un coup de vandalisme que de vol suscite beaucoup d’interrogations. A qui profiterait un tel acte dans une institution qui n’a pour seule mission que de former les futures élites de Babadjou et du Cameroun tout entier ? En condamnant cet acte ignoble qui terni l’image de notre arrondissement, nous laissons le soin aux forces de la loi  de promener le doigt accusateur afin révéler les auteurs. 

Source Serge Roland Ndjowe

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires