• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


LE POINT D’EAU POTABLE DE LA LAVERIE TITI MBOA A BABADJOU : UNE ŒUVRE SAMARITAINE, UN EXEMPLE A COPIER.





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 2071
  • 16.04.2016 : 12.12.44
  • 0

L’eau c’est la vie, comme telle, elle est précieuse et doit être disponible en quantité et en qualité pour satisfaire les besoins des populations. Pourtant, pendant la saison sèche à Babadjou, l’accès à ce précieux liquide est un parcours de combattant.



Même après le retour des pluies, la petite sècheresse que vit Babadjou depuis une semaine a vidé les rivières et les puits de leurs eaux. Le calvaire de l’accès à l’eau s’intensifie. Il faut parcourir de longues distances, attendre longtemps au seul point d’eau qui parfois alimente deux ou trois quartiers à la fois.

https://www.babadjou.net//news/img/babadjou_titi_boa.jpg

De ces points d’eau rares devenus à Babadjou comme le puits de la samaritaine, nous avons celui situé entre TOUMAKA et DJINSO au lieu-dit LAVERIE TITI MBOA. Ce point d’eau a marqué l’arrondissement de Babadjou, voire le Cameroun tout entier. Eau très potable, bien aménagée, qui coule 24H/24 sans se soucier de tarir. Située en bordure de la route Nationale N06, axe Bafoussam Bamenda, l’eau de la laverie TITI MBOA donne accès à tous. Au quotidien, les cars voyageurs sortant des grandes villes Douala, Yaoundé à destination de Bamenda ou dans le sens inverse, s’arrêtent et les passagers étanchent leur soif. Avant de s’en aller il laisse toujours un « MERCI » dont le destinataire n’est pas toujours présent pour recevoir. La chance sourit alors à ce riverain qui se retrouve là à cet instant. Les commentaires qui animent les usagers qui attendent en fil indien disent toujours que « quelqu’un a fait du bien aux camerounais ici ». Certains plus reconnaissant ajoutent que « qu’il soit béni ». Mais une fois son bidon rempli, on ne veut plus savoir qui a fait cette œuvre. A la différence de certains projets d’une telle utilité, qui généralement porte le nom du donateur, celui ne laisse aucune trace du bienfaiteur

https://www.babadjou.net//news/img/babadjou_titi_boa2.jpg

Nous avons dû interroger les riverains pour sortir de l’anonymat ce bienfaiteur qui pourtant est connu de tous dans l’arrondissement de Babadjou. Il suffit de dire « Taa Fala » et tout le monde criera « ah le père ». De son vrai nom M. KOUSSOK Thomas, il est élite Babadjou dont les œuvres de développement ne peuvent plus être comptées par les simples chiffres mathématiques. C’est en 2013 qu’il a eu l’ingéniosité de transformer le petit étang d’eau de TITI MBOA en un point d’eau potable. Aujourd’hui, le point d’eau fait la fierté de tout un village. Ce travail est une interpellation pour les forces vives, les élites et autres associations Babadjou du Cameroun et de la diaspora de multiplier les œuvres pareilles  pour enfin venir à bout des problèmes de nos populations.

 

Serge Roland NDJOWE

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires