• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Le corps de la paix en séjour à Babadjou





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 2249
  • 21.08.2016 : 13.01.58
  • 0

Le corps de la paix est une agence indépendante du gouvernement américain crée le 1er Mars 1961 par le président John Fitzgerald Kennedy sous l’instigation de Hubert Humphrey. Sa mission principale est de favoriser la paix et l’amitié du monde.



https://www.babadjou.net//news/img/corpsdelapaix_babadjou2.png
Le corps de la paix dans ses activités travaille avec les volontaires. Ceux-ci vont dans les pays étrangers, surtout du tiers monde pour œuvrer dans les domaines de la santé, l’éducation, l’agriculture et l’encadrement des jeunes. Depuis sa création, le corps de la paix a déjà envoyé 3625 volontaires pour servir au Cameroun. Actuellement 168 Volontaires sont en séjour au Cameroun. La mission de chaque volontaire est de 27 mois, soit trois mois de stage d’imprégnation et 24 mois de service. 
Babadjou, arrondissement situé dans le département des Bamboutos, région de l’ouest Cameroun, a jusqu’ici bénéficié des services de deux volontaires du corps de la paix. La première a servi dans le domaine de l’agriculture entre 2009 et 2011. La seconde Kathy Krisch qui est en fin de séjour, a enseigné pendant deux années les mathématiques au lycée Bilingue de Babadjou. Ces deux volontaires ont également largement participé à la sensibilisation des populations locales sur le rôle du volontariat dans le développement communautaire. 
Depuis le début du mois de juin, le corps de la paix a pris ses quartiers à Babadjou et à Santa dans le nord-ouest. Ces deux cadres les ont servis de site pour la formation des stagiaires, futurs volontaires du corps de la paix qui serviront dans les communautés du Cameroun. A BABADJOU elles (toutes des filles) sont au nombre de Six, et Onze à Santa. Ils  ont été répartis dans les familles d’accueil à Babadjou et à Santa ; les familles qui se sont portées garant de les héberger, les accommoder au mode de vie local. Pendant trois mois, elles ont suivi la formation en langues et cross culture. 
https://www.babadjou.net//news/img/corpsdelapaix_babadjou1.jpg
Les lycées d’application crées dans les deux localités les ont aidé à côtoyer le système éducatif du Cameroun avec toutes ses réalités. A la fin de ces cours, dont la cérémonie de clôture s’est tenue le mercredi 03 Aout, ce sont 154 apprenants qui s’en sortent bénéficiaires d’un mois de cours, d’échange avec les enseignants américains. Pour les élèves qui se sont positivement démarqué à la fin des cours, ils ont reçu des prix constitués des livres d’anglais, d’informatique, des cahiers et autres fournitures scolaires.
https://www.babadjou.net//news/img/corpsdelapaix_babadjou3.jpg

Vendredi 05 Aout, les 17 stagiaires, ont officiellement prêté serment devant l’ambassadeur américain et le gouvernement camerounais. La cérémonie présidée par le gouverneur de la région du nord-ouest Monsieur TCHOFFO LELE L’AFRIQUE, a eu pour cadre la place des fêtes de Santa. Les volontaires ont ainsi juré la main sur le cœur de servir dans les communautés où ils seront affectés en respectant les exigences civiques de leur pays d’accueil et les objectifs du corps de la paix. Le gouverneur les a aussi rassuré que les autorités ne ménageront aucun effort pour garantir leur sécurité et un séjour agréable durant leur séjour. Dans leurs différentes interventions, les volontaires ont exprimé leur gratitude envers leurs formateurs, les familles qui les ont accueilli et les communautés de Babadjou et de Santa. Ils ont montré leur capacité à s’intégrer dans la communauté en s’exprimant en Pidgin English, en français et en fulfulde. Pour cette cuvée de 17 nouveaux volontaires qui va sur le terrain, c’est le système éducatif camerounais qui s’en sort bénéficiaire.

Serge Roland Ndjowe

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires