• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Cameroun - Lélé Lafrique, Gouverneur de la Région du Nord-Ouest: «Sur instruction du Gouvernement, nous avons pris toutes les mesures pour que l’ordre revienne à Bamenda»





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 1146
  • 24.11.2016 : 14.02.54
  • 0

Bamenda demeure une ville morte. Depuis le lundi 21 novembre 2016, une grève des enseignants a dégénéré en une insurrection populaire.



Le Gouvernement a fait recours à l’armée. Mais, les émeutes continuent. Depuis que des jeunes gens cassent et brûlent tout sur leur passage dans le chef-lieu de la Région du Nord-Ouest. Le Gouverneur de cette Région a accepté de rompre le silence hier mardi 22 novembre  pour évoquer avec Cameroon-Info.Net, la crise que traverse son territoire de commandement.

Sur la révolte de la population qui paralyse la ville de Bamenda

«Nous avons été surpris lundi de l’escalade du désordre sur la place de Bamenda. Des manifestations ont d’abord tenté d’attaquer la Communauté urbaine. Nous avons tenu pour éviter qu’elle ne soit assaillie. Ils ont ensuite pris la direction de certaines artères de la ville. Ils ont érigé des  barricades, cassé et brûlé. Nous avons enregistré des coups de feu.  Alors, nous avons par conséquent pris toutes les mesures pour éviter que la situation ne dégénère.  Nous avons également pris les dispositions pour maintenir un minimum de calme et rétablir la circulation dans les artères de Bamenda. Nous y sommes parvenus, même si nous enregistrons encore ici et les quelques tentatives qui sont immédiatement maîtrisées par les forces de sécurité et de maintien de l’ordre».

 Sur la réunion avec certaines forces vives de la Région

«J’ai présidé une réunion à mon cabinet en présence de l’Archevêque de Bamenda, le modérateur de la PCC, les responsables des syndicats auteurs de ce mot d’ordre de grève qui a été récupéré par des vandales pour faire le désordre.  Je voudrais lancer un appel à toutes les bonnes volontés, à tout le monde, aux leaders politiques, de ne ménager aucun effort pour créer les conditions d’une paix durable à la place de Bamenda. En ce qui nous concerne, sur instruction du gouvernement, nous avons pris toutes les mesures pour que l’ordre revienne à Bamenda. Il est clair que ceux qui ont pillé ou qui ont voulu profiter de cette situation pour atteindre des objectifs personnels  seront sanctionnés conformément aux lois et règlements de la République». 

Sur la réaction du gouvernement aux revendications des Avocats et Enseignants anglophones

«Le Gouvernement a entrepris de mettre en place, un comité pour examiner les questions posées par les syndicats des enseignants.  Par ailleurs, à l’initiative du Garde des Sceaux,  une rencontre a eu lieu avec les avocates pour essayer d’examiner et trouver les solutions aux problèmes qui ont été posés. J’en appelle encore à tout le monde, de se mobiliser pour que l’ordre revienne. Sans la paix sans la sécurité, aucune négociation n’est possible. Aucun développement n’est possible.  J’en appelle donc aux uns et aux autres, de revenir à la raison, de se rappeler que nous sommes dans une République qui a des règles.  Conformons-nous aux lois et règlements de la République pour chercher les solutions aux problèmes. Je voudrais dire pour terminer que le gouvernement prend très au sérieux cette situation.  C’est pour cela que ces différentes rencontres ont été programmées  pour examiner les problèmes soulevés. Et au lieu de verser dans la violence, les gens devraient donner une chance aux dialogues».

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires