• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Cameroun - Économie: La Banque Mondiale accorde un prêt de 190 milliards de FCFA pour le transport de l’électricité





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 1309
  • 26.11.2016 : 17.05.25
  • 0

Cette somme va servir à réhabiliter et à construire les lignes de transports dans les Régions du Centre, Littoral, Est et Ouest du Cameroun.



Selon le Directeur Général de la Société Nationale de Transport de l’Électricité (SONATREL), Mbemi Nyaknga, l’entreprise qu’il manage a décroché un financement de 190 milliards de FCFA de  la Banque Mondiale, peut-on lire dans Le Messager du jeudi 24 novembre 2016. Cette somme, issu d’un accord de financement conclu entre le Cameroun et l’institution bancaire internationale permettra la réhabilitation et la construction des lignes de transport dans les Régions du Littoral, Centre, Est et Ouest.

D’après le quotidien, ce financement tombe à point nommé. En effet, le Cameroun est sous le poids de nombreux problèmes liés au déficit énergétique. Selon une étude de l’Agence de Régulation du Secteur de l’Électricité (ARSEL), quelque 6,5% de l’énergie électrique produite au Cameroun se perd dans le processus de transport du fait de la mauvaise qualité du réseau. En plus de cela, à en croire des chiffres récents d’ENEO, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, 40% de l’énergie électrique produite se perdent dans le transport à cause de la vétusté des installations.

Aussi, grâce à l’arrivée de la SONATREL, dont le but est entre autres d’assurer le transport de l’électricité afin d’améliorer les conditions de vie des populations, il sera question non seulement de réhabiliter certaines lignes, mais également d’en construire de nouvelle sur l’ensemble du territoire camerounais. Ceci dans l’optique de fournir aux ménages l’énergie électrique, en quantité et en qualité, souligne le journal.

Notons par ailleurs que la SONATREL a lancé un programme de renforcement de mise à niveau du réseau national des transports de l’électricité. Le Gouvernement camerounais recherche à cet effet des financements à hauteur de 940 milliards de FCFA.


Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net


Laisser vos commentaires






Facebook commentaires