• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Cameroun - Travaux Publics: 461 milliards de FCFA pour de bonnes routes en 2017





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 1165
  • 03.12.2016 : 22.10.28
  • 0

Le projet de budget 2017 du ministère des Travaux Publics (MINTP) est de 461,904 milliards de FCFA contre 403,931 milliards de FCFA en 2016.



Le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, était face à la Commission des Finances de l’Assemblées Nationale le soir du lundi 28 novembre 2016. Il a sollicité une enveloppe de 461,904 milliards de FCFA pour l’année 2017 contre 403,931 milliards de FCFA en 2016, soit une hausse de près de 60 milliards de FCFA. D’après les explications du quotidien bilingue national Cameroon tribune paru ce 2 décembre 2016, les activités prévues en 2017 par le MINTP visent à intensifier les réalisations physiques dans l’ensemble du pays.

«L’allocation destinée à l’investissement infrastructurel physique représente 86,17% du budget 2017 sollicité par le MINTP», a d’ailleurs relevé le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi. En effet, peut-on lire, sur les 461,904 milliards de FCFA envisagés, le budget d’investissement public devra être de 398,032 milliards de FCFA, dont 100 milliards de FCFA pour le Plan d’Urgence Triennal (PLANUT 2015/2017). Le budget de fonctionnement pour sa part, s’élève à 63,872 milliards de FCFA.

Le MINTP souligne à ce niveau que l’allocation du Fonds routier (46,638 milliards de F) soit 10% du budget du ministère, est désormais introduit au budget de fonctionnement, «pour que nos routes ne se coupent plus jamais. Dès 2017, nous avons introduit la gestion des routes par niveau de service», a annoncé le MINTP.

Sur la problématique de la performance des entreprises, le MINTP indique qu’«en attendant la catégorisation des entreprises, nous avons entrepris de lancer un appel à manifestation d’intérêt sur la base de laquelle nous allons sélectionner les entreprises avec lesquelles nous allons désormais conduire les travaux routiers».

Selon le MINTP, il y aura un processus de présélection et de sélection, en attendant que les entreprises soient catégorisées. «De nombreuses entreprises qui sollicitent des projets ne sont pas qualifiées et exécutent à peine des projets de manière satisfaisante. Certaines d'entre elles manquent d'équipement et de compétences de base nécessaires pour exécuter efficacement les projets», déplore le MINTP.


Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires