• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Examens de fin d’année – Lele Lafrique (Gouverneur du Nord-Ouest): «Nous sommes prêts à affronter et écraser ceux qui oseront perturber les examens de la GCE et d’autres examens»





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 266
  • 09.05.2018 : 22.10.07
  • 0

Le gouverneur du Nord-Ouest met en garde les fauteurs de trouble pendant les examens de fin d’année dans sa région.



Les activistes séparatistes agissant dans la région du Nord-Ouest n’ont qu’à bien se tenir ! Le patron de l’une des régions anglophones du pays, en proie à une importante crise sociopolitique depuis plus d’un an et demi, promet d’anéantir toute tentative de perturbation des examens de fin d’année.

Au cours d’une récente séance de travail à Bamenda avec les autorités de son territoire de commandement,  Adolphe Lele Lafrique n’est pas passé par quatre chemins pour faire sa mise en garde : « Nous sommes prêts à affronter et  écraser ceux  qui oseront perturber les examens de la GCE et d’autres examens. Ces ennemis doivent être traités sans pitié », a-t-il prévenu le gouverneur.

La sortie de Lele Lafrique intervient dans un contexte marqué par la recrudescence des attaques contre des établissements scolaires et leurs responsables dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le 24 avril 2018, le lycée bilingue de Kosala, situé dans le département de la Meme, région du Sud-Ouest, a été attaqué par des individus armés non identifiés. Une attaque qui a coûté la vie à Ashu Thomas Nkongho, surveillant général dudit établissement.

C’est donc pour rassurer la communauté éducative et s’assurer que les examens de fin d’année se tiendront dans de bonnes conditions que le gouverneur a tenu la séance de travail sus évoquée.Advertisements


actucameroun.com


Laisser vos commentaires






Facebook commentaires