• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: La journée de la fille Mbafoung de Douala demain au CEBAD de Bepanda à partir de 14h......Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


20 Mai 2018 à Babadjou : une célébration harmonieuse





  • Posté par Ghislain Lontchi
  • 213
  • 26.05.2018 : 18.06.56
  • 0

Ce 20 mai 2018 à Babadjou, toutes les forces vives ont accordé leurs violons et leurs pas pour donner une touche particulière à la 46e édition de la fête de l’unité nationale



  C’est sous le thème « citoyens camerounais, restons unis dans la diversité et préservons la paix sociale pour un Cameroun stable, indivisible et prospère » que Babadjou s’est joint au reste de la communauté nationale pour exalter l’unité et le vivre ensemble.  Le contexte d’insécurité ambiant dans la zone anglophone, frontalière à l’arrondissement de Babadjou n’a rien enlevé à la kyrielle d’activités organisées pendant la semaine.  C’est par une  marche patriotique  dans les artères de l’arrondissement que la semaine de l’unité a été lancée le 13 Mai. L’investissement humain, le village de l’unité et surtout le tournoi handball et football de l’unité ont précédé l’apothéose du jour dit, le 20 mai à la place des fêtes de Babadjou. Les multiples réunions préparatoires organisées par le sous-préfet Monsieur Ndongo Jean-Matthieu Clément présageaient déjà une célébration extraordinaire. Les fruits ont effectivement tenus la promesse des fleurs. Une place des fêtes parée aux couleurs des grands jours, tous les citoyens sans discrimination de sexe ou chapelle politique sont sortis pour manifester leur désir de demeurer dans un
 
  Cameroun uni et prospère. C’est à 11h30 minutes que le sous-préfet de l’arrondissement arrive à la place des fêtes, précédé par le maire de la commune Delego Jacques et le député, Honorable WA Mathurin. Les équipes de la Brigade de  gendarmerie appuyée par un détachement de la compagnie de Mbouda ont dirigé la levée des couleurs et l’exécution de l’hymne national. Quelques pensionnaires qui se sont démarqués par leur travail pour la nation ont reçu les médailles. Place à la grande parade du défilé ouverte par les forces de l’ordre. 
               

https://babadjou.net//news/img/20_mai_2018.jpg

 
   Le défilé civil a été lancé par les jeunes du Conseil National de la Jeunesse avec les couleurs nationales, le thème de la 46e édition et un carré spécial de l’unité.  Les écoles primaires, secondaire ont suivi avec les chants patriotiques et les messages du vivre ensemble. Une fois de plus, le conseil National de la jeunesse ayant à sa tête le president communal Ndjowe serge, a ouvert le défilé des associations. Les partis politiques ont chacun fait une démonstration de force pour montrer l’effectivité du multipartisme à Babadjou : Ce sont le RDPC, MRC très en force dans l’arrondissement, le SDF et l’UPC qui ont  répondu présent. Les prestations musicales et théâtrales ont donné une autre couleur à la célébration à la place des fêtes.
 

https://babadjou.net//news/img/20_mai_2018_1.jpg
Dans l’après-midi, les finales du tournoi de l’unité se sont jouées au stade de l’école publique de Toumaka. Les fonctionnaires de Babadjou ont damé le pion aux vétérans FC aux tirs au but après un score de parité de deux buts partout au terme de 90 minutes de jeu. Dame pluie qui s’est aussi invité a plutôt agrémenté la qualité du spectacle offert par les 22 acteurs. 
Pour sortir de l’ordinaire, le sous-préfet Ndongo Jean Matthieu Clément a offert un bouquet à la résidence. Une soirée dansante et bien arrosée qui est venue clôturer une célébration particulière qui marquera à jamais les esprits. Le 20 mai à Babadjou a ainsi témoigné sa position géographique, carrefour de l’intégration nationale.

 
Serge Roland Ndjowe | Babadjou.net 

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires