• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Exclusivité du 24 juin 2018





  • Posté par Zeukeu Ismael
  • 105
  • 24.06.2018 : 23.11.27
  • 0

Exclusif: Cabral Libii échappe à la mort en Ambazonie, raconte l’horreur



Cabral Libii, candidat à la prochaine élection présidentielle voulant rallier Bamenda rentrant de Batibo est tombé dans une embuscade. En effet, le leader du mouvement 11 millions de citoyens et ses compagnons sont rentrés dans une attaque armée à Bamenda entre forces royalistes et les séparatistes. 

Une localité qui rappelons-le est en proie à des attaques répétitives depuis quelques jours. 

Selon Cabral Libii, ils ont été obligés de se réfugier dans une habitation en fermant toutes les portes et fenêtres. L’opposant raconte avoir eu la peur de sa vie et dit n’avoir jamais vécu une telle situation. 

Coiné dans cette maison, leur seul espoir était la prière afin que les assaillants s’éloignent de cette localité pour qu’ils puissent continuer leur route.
Ci-dessous les évènements racontés par Cabral Libii 

?Gloire à Dieu! Je viens de rallier Bamenda rentrant de Batibo. Le compatriote qui nous conduisait natif de la localité, a dû prendre une voie détournée dans la forêt pour le chemin retour. A 100 mètres de nous, ça tirait sans cesse. Nous étions obligés de nous réfugier avec d'autres compatriotes dans dans la maison, toutes portes closes. Je l'avoue, je n'avais jamais vécu une situation aussi stressante. 

Mes chers compatriotes je vous assure, il ne s'agit pas de francophones contre anglophones, ni des uns contre les autres. Mobilisons-nous pour que nos frères et soeurs qui sont là-bas sortent du désarroi. Batibo est une ville quasi-fantome... 

A Bali je me suis arrêté pour rendre visite à une compatriote qui a pris une balle hier à la cuisse dans un contrôle de routine... Situation totalement ubuesque... 

JE VOUS ASSURE C'EST GRAVE !!!!!? Cabral libii

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires