• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


Éducation:





  • Posté par Zeukeu Ismael
  • 111
  • 25.06.2018 : 13.01.43
  • 0

400 réfugiés enregistrés au CEP à l’Est



D’après les statistiques de la délégation régionale de l’Education de Base pour l’Est, 18366 candidats ont été enregistrés au Certificat d’Etudes Primaires (CEP), qui s’est déroulé du 12 au 13 juin dernier dans cette région. Soit 10040 garçons et 8326 filles. Concernant le First-School Leaving Certificate (Fslc), 1336 candidats, dont 648 garçons et 688 filles ont composé. Pour ce qui est du CEP, les candidats ont composés dans 147 sous-centres et ceux du FSLC dans 21 sous-centres. Les corrections ont été entamé lundi dernier et vont s’étendre jusqu’au 22 juin, tandis que les délibérations auront lieux du 25 au 29 juin prochain. La date de proclamation des résultats quant à elle est fixée au 30 juin 2018. Dans l’ensemble, l’on note une baisse de l’effectif des candidats inscrits aux examens et concours de la session 2018 à l’Est, d’environ 101 candidats par rapport à l’année dernière. Soit un taux de 0.48%. 

Le tableau statistique des minorités à ces examens et concours de la session 2018 à l’Est, montre que 122 pygmées Baka, 02 Bororo et 400 réfugiés ont concourus parmi les 19702 candidats du CEP et du FSLC. Considérée comme une zone d’éducation prioritaire (Zep), la région de l’Est a accompli de grand progrès dans le secteur de l’éducation ces dernières années. De plus en plus, on enregistre un nombre important d’enfants vulnérables scolarisés. Un exploit à mettre à l’actif des pouvoirs publics et ses partenaires que sont, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (Hcr) qui soutiennent l’éducation des enfants issus des groupes défavorisés.

Ces organismes internationaux en effet participent au financement et la conception des programmes d’éducation de ces enfants. C’est le cas avec la création des Espaces temporaires d’apprentissage et de protection d’enfants (Etapes) dans la plupart des camps des réfugiés. L’année dernière, le Hcr a soutenu 9275 élèves au niveau primaire dans 108 écoles et 771 élèves du secondaire dans 38 établissements. Malgré quelques cas de désertions enregistrés en cours d’année scolaire, la plupart des enfants réfugiés scolarisés sont de plus en plus engagés

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires