• Accueil
  • |
  • A propos
  • |
  • Nous contacter
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe
Pey teo-a ndaandaa-ey!..Bienvenue..Welcome sur le portail Web de la communauté MBASSO'O......... INVITATION: Le Challenge Mbafung de Belgique organisé le samedi 21 juillet 2018 avec la cérémonie d'installation des Ma'afoo ..... Lieu: Belgique / Bruxelles............ Contacts: 0032 466 24 80 18, 0032 484 05 79 91............Télécharger sur notre site ou sur google play-store notre apps Babadjou.Net mobile et recevez aussi toutes les infos et plus......NB:la version mobile pour Téléphone-Iphone et -Windowphone sont en construction


LE VILLAGE EST-IL ENCORE UN POLE D’ATTRACTION POUR LA JEUNESSE BAFUNG ?





  • Posté par Lontchi
  • 2142
  • 10.05.2015 : 14.02.24
  • 0

Autrefois, le village vibrait au rythme des nouvelles tendances apportées par les jeunes venus d’horizons diverses. Chacun avec son style et la mode de sa ville.



C’est ainsi que le jour du marché de Kombou, Toumaka ou de Bamendousso, l’on pouvait observer une exhibition spectaculaire   des jeunes vacancières venant de diverses villes du  pour ne citer que ce cas précis. Ceci étant, les différents quartiers du village étaient très animés par ces jeunes qui se laissaient emporter par l’émotion des championnats de vacances organisés dans certains grands quartiers en l’occurrence, Bamélo, Balépo, Bamendjingha… Voilà que en plus de ces distractions et autres loisirs, on observe aujourd’hui une réticence de la part de nos jeunes qui ne s’intéressent plus au village sous prétexte qu’il y manque de l’électricité, de routes praticables et accessibles par les automobiles ou encore le manque d’espace de loisir digne de ce nom.

De surcroit, l’on note une absence notoire des grands événements jadis organisés comme le grand congrès que réalisait l’AMEESBA, l’ascension du mont Bamboutos, tout cela redoré par un climat d’insécurité qui sévit et fait trembler même le citoyen le plus solide.

http://babadjou.net//news/img/badjou180.jpgÀ la question de savoir pourquoi un tel revirement de situation, des arguments avancés il ressort que le monde évolue et la jeunesse Bafung aussi. Dès lors, dans une société qui se veut de plus en plus moderne avec le téléphone portable, la télévision et les TIC (Technologies de l’Information et la Communication). Il devient très difficile pour un jeune de faire un à deux mois au village.

Ceci interpelle directement les pouvoirs publics et les élites du village à penser au développement des campagnes, car le village regorge jusqu’ici d’énormes ressources touristiques. Pouvant faire l’objet d’une grande attraction de la part d’une jeunesse qui de plus en plus perd ses repères. Or ne dit-on pas très souvent que notre culture c’est tout ce qui nous reste lorsqu’on a tout perdu. Lorsqu’on sait que la jeunesse d’aujourd’hui est l’héritage de demain. On se demande bien si celle-ci pourra tenir les rênes de demain. Il n’est jamais trop tard, dirigeants et hommes politiques, gagnez la “confiance de la jeunesse’’.

Source: Serge Roland Ndjowe

 

 

 

Laisser vos commentaires






Facebook commentaires