Des rues de Berlin débaptisées au profit de combattants africains anticoloniaux


Ghislain Lontchi 15.04.2018 580 0

Dans le quartier africain de Berlin, des rues portant les noms de colonisateurs vont être débaptisées au profit de grandes figures de l´indépendance de l´Afrique. Cette décision s´inscrit dans le processus de réflexion entamé depuis plusieurs années par l´Allemagne sur son passé colonial.

Dans Le Quartier Africain De Berlin, Des Noms De Rues Toujours Consacrés à Des Colonisateurs Auteurs De Crimes Violents, Vont être Débaptisées. Elles Ne Porteront Plus Les Noms De Personnalités Liées à L´occupation Brutale De La Namibie (1884-1918), Où Les Allemands Ont Tué Entre 1904 Et 1908 Plusieurs Dizaines De Milliers De Membres Des Tribus Herero Et Nama. Les Historiens Considèrent D´ailleurs Ce Massacre Comme Le Premier Génocide Du XXe Siècle.

«Le Quartier Africain Glorifie Toujours Le Colonialisme Allemand Et Ses Crimes. Ce N´est Pas Compatible Avec Notre Conception De La Démocratie Et Porte Atteinte De Façon Durable à La Réputation De La Ville De Berlin», Souligne Le Texte Adopté, Le 11 Avril 2018, Par Les Partis De Gauche De L´arrondissement De Mitte (sociaux-démocrates, Verts Et Gauche Radicale), Après Dix Ans De Débat.

«La Décision Finale Devrait Intervenir Dans Un Mois», A Souligné Une Porte-parole De La Ville De Berlin, Melita Ersek, Précisant Qu´«il Est Tout à Fait Habituel Que Les Recommandations Des Partis Soient Validées».

Les Rues Concernées Sont La Petersallee (hommage à Carl Peters, Le Fondateur De L´Afrique Allemande De L´Est, L´actuelle Tanzanie); La Place Nachtigal (du Nom De Gustav Nachtigal, Qui Avait Notamment Annexé En 1884 Le Cameroun Et Le Togo). De Nouvelles Plaques Porteront Les Noms De Combattants Contre L´occupation Coloniale Allemande: Rudolf Manga Bell, Héros De L´indépendance Camerounaise; Anna Mungunda, Femme Herero Et Résistante Aux Allemands; Cornelius Frederiks, Chef Des Nama; Ou Encore Maji-Maji, Nom Donné Au Soulèvement De Tribus D´Afrique Orientale Contre Les Autorités Coloniales Allemandes (1905-1907), Indique L´AFP.

Cette Remise En Cause Des Symboles Liés Au Passé Colonial De L´Allemagne N´est Pas La Première à Berlin. Le Quai Gröbenufer Porte Depuis 2010 Le Nom De May Ayim, Une Poétesse Et Activiste Germano-ghanéenne.

La Récente Redécouverte Du Passé Colonial De L’Allemagne A Fait L´objet D´une Exposition Inédite Au Musée De L’histoire Allemande à Berlin. A La Différence De La France Ou L’Angleterre, La Décolonisation Allemande S´est Achevée Dès 1918. Un Chapitre De L´histoire Occulté Par La Seconde Guerre Mondiale Et L´épisode Nazi. Entre 1884 Et 1918, L´empire Colonial Du Reich S’étendait De L’actuelle Namibie à La Tanzanie, En Passant Par Le Cameroun, Le Togo, Le Rwanda Et Le Burundi.


Source :Autres

Commentaires


Facebook commentaires