Anthroponymie chez les Mbafung : la signification des noms


26.12.2018 1213 3

Le nom chez les fung est le moyen par lequel les familles pérennisent leur lignée. C'est ainsi qu'ils donnent aux nouveaux nés les noms des ancêtres de regrettés mémoire ou même des parents encore vivants pour rassurer la perpétuité de cette descendence dans le temps. Dans nos mœurs on peut également donner à un enfant le nom d'un fait vecu, ou d'un événement historique d'envergure.


Exemple: Mekontso Et Ngouetso étaient Généralement Les Noms Qu'on Donnait Aux Garçons Et Filles Nés En Période De Guerre.
Nogheu: Enfant Né Après Une Succession De Malheur.
Ngouemeta: Née Au Marché Ou Le Jour Du Marché.
Kokougnan: Après Une Succession Des Morts-nés On Donnait Ce Nom Comme Pour Dire: Tu N'as Qu'à Partir Comme Les Autres Cela Ne Nous Surprendrait Pas.

Les Noms Sont Ainsi De Véritables Repères Historiques.
Le Nom Peut Aussi Indiquer La Personnalité En Définissant Un Personne Et Son Rang Dans La Société.
Les Noms Qu'on Attribué Aux Jumeaux Par Ex Sont Des Noms Des Rois ( En Fonction Ou Ayant Dirigés Le Village). On Saura également De Par Leur Noms Que Les Tchoffo, Ngouegni, Kongni, Matho... Sont Des Enfants Nés Directement Après Les Jumeaux Dans Une Famille.
On Donne également Certains Noms Pour Dire Merci à Quelqu'un Pour Un Service Rendu. C'est Ainsi Que L'on Retrouvera Des Noms D'origine D'une Tribu Autre Que La Nôtre. Ça Peut être Un Bienfaiteur Qui A Accompagné Une Femme En Travail à L'hôpital, ça Peut être Qlqun Qui A Rendu Un Service Salvateur à La Famille, On Donne Son Nom Au Bébé Pour Lui Dire Merci.

Maurice Konlack | Babadjou.Net

Commentaires


Facebook commentaires