CONFIDENTIEL: le plan que Kamto et Dzongang préparaient avant leur arrestation


03.02.2019 551 0

Après un week-end de folie et de sauvagerie dans et en dehors du territoire national, le leader du MRC et ses affidés ont été pris par la police hier soir à Douala et conduits à Yaoundé.

Maurice Kamto, Leader Du Mouvement Pour La Renaissance Du Cameroun Et Nombre De Ses Affidés, à La Tête De L’œuvre De Destruction Et De Profanation Des Symboles Républicains, Sans Oublier Les Troubles à L’ordre Public Dénoncés Par Le Gouvernement, Ont Vu Leur Course Vers De Nouvelles Aventures De Déstabilisation Stoppée Par La Police. Après Un Week-end De Folie Dans Et En Dehors Du Territoire National, Notamment à Yaoundé, Mbouda, Dschang, Bafoussam Et Douala Pour Ce Qui Est Du Cameroun, Paris En France, Bruxelles En Belgique Et Berlin En Allemagne, Les Milices Du MRC Devront Désormais Se Concentrer Sur Le Destin De Leurs Leaders.

En Fait, Alors Qu’ilse Trouvait Chez Albert Dzongang, Sis à Mobil Guiness, Un Quartier De La Ville De Douala, Maurice Kamto, A été Interpellé En Compagnie De Son Compère Au Terme D’interminables Heures De Suspense. C’est En Fin De Journée Que L’alerte Sur Le Quadrillage Du Domicile D’Albert Dzongang Où Se Trouve Alors Le Leader Du MRC Est Donnée. Les Deux Hommes,selon Desindiscrétions, Se Retrouvent Afin De Planifier De Nouvelles Stratégies Dans Leur œuvre Funeste.

Dans Une Tension à Couper Au Couteau, Policiers Et Occupants De La Maison De L’opposant Sont Restés Chacun Dans L’expectative.Après De Longues Heures, La Police Qui A Certainement Reçu Le Feu Vert De Rentrer Dansle Domicile De Dzongang, Va Investir Les Lieux Et Interpeller Le Leader Du MRC Et Albert Dzongang. Tout De Suite, Après Leur Arrestation, Ils Ont Pris La Route De Yaoundé Où Dansla Matinée, Paul Eric Kingue Et Valsero Ont été Placés En Garde-à-vue Administrative.

Celle-ci A Une Durée De 15 Jours Renouvelables à L’appréciation Du Magistrat Qui Délibère Sur L’opportunité Du Maintien Des Mis En Cause En Détention, Le Temps De La Conduite Des Enquêtes Approfondies à Leur Sujet. Si Celles Parviennent à Prouver Leur Implication Dans Les Actes De Sauvagerie Qui Se Sont Déroulés Ce Week-end Au Cameroun Et à L’étranger, Ils Seront Placés En Détention à La Prison Centrale De Kondengui.

Quant àAlain Fogue, Trésorier Général Du MRC, Il A été Lui Aussi Interpellé Et Conduit à La Police Judiciaire à Yaoundé En Attendant Que Les Autorités Décident Sur Son Destin. D’autres Membres, Non Moins Célèbres De Cette Formation Politique, Ont été Eux Aussi Interpellés à L’instar De Célestin Ndjamen. Au Moment Où Nous Mettions Sous Presse, Des Informations Faisaient état De Plus De 80 Personnesinterpellées.

L’activiste Paul Chouta, Lui, Reste Recherché. Samedi 26 Janvier, Des Militants Du MRC Ont Investi Les Rues Des Villes De Yaoundé, Douala, Bafoussam, Mbouda Et Dschang, Bravant Ainsi L’interdiction Des Autoritéss’agissant De L’organisation D’une Marche Dont Les Attendus Restent Mystérieux. Tout Juste Sait-on Qu’ils Revendiquaient Le Recomptage Des Votes De L’élection Présidentielle Du 7 Octobre 2018, Criaient Au Hold-up électoral Et Non à La Guerre En Zones Anglophones. A Paris, Ils Ont Mis à Sac Les Locaux De L’ambassade Du Cameroun.


Source :L`Anecdote

Commentaires


Facebook commentaires