Casse à l´Ambassade de Paris: Bedzigui révèle l´identité des saccageurs


03.02.2019 420 0

Le président du Parti de l’alliance libérale (Pal) indique qu’en droit international, les locaux d’une Ambassade sont inviolables.

C’est L’actualité Qui Continue De Défrayer Les Chroniques Depuis Le Samedi 26 Janvier 2019, Jour Où Ont Eu Lieu Les Marches Organisées Par Le Mouvement Pour La Renaissance Du Cameroun (Mrc) Et Le Pillage à L’étranger Des Représentations Diplomatiques Camerounaises. Comme Tout Homme Politique, Célestin Bedzigui Le Président Du Pal, A Fait Une Sortie Selon Sa Sensibilité Politique. Dans Sa Réaction, Le Président Du Pal Pointe Du Doigt Maurice Kamto Leader Du Mouvement Pour La Renaissance Du Cameroun (Mrc). Retrouvez Ci-dessous Sa Publication Dans Son Intégralité.

«VANDALISME CONTRE POLITIQUE: LE TEMPS DE LA FERMETE

En Entrant Par Effraction Dans Les Locaux De L’ambassade, Du Cameroun à Paris Et En Pratiquant Des Actes Inacceptables De Vandalisme Les Manifestants Et Autres Militants Du MRC Sont-ils Conscients Qu’ils Encourent Des Peines De Prison ? Et Kamto Le Sait. Car, Les Locaux D’une Ambassade Qui Sont Le Symbole D’un Etat, En Droit International, Sont Inviolables Conformément Aux Clauses De La Convention De Genève.

Il Faudrait Donc Que Les Responsables De L’Ambassade Du Cameroun En France Portent Plainte Auprès Des Autorités Judiciaires Françaises. Pour Mettre Définitivement Fin à Ce Genre D’action Absolument Et Nécessairement Condamnables.

Quant à La Responsabilité Politique, Les Slogans Des Vandales Captés Par La Caméra Mettent Explicitement En Cause Maurice Kamto Qui Depuis Ces Actes Répréhensibles Ne S’en Est Pas Désolidarisé, Alors Que, Circonstance Que Certains Trouverait Aggravante Son épouse Est Haut Cadre Au Ministère Des Relations Extérieures.

La Fermeté Du Gouvernement Est Ici Nécessaire Et Devrait Pouvoir Porter Sur Une Sanction Exemplaire Pouvant Aller Jusqu’à L’ Interdiction D’une Organisation Qui S’est Présenté Comme Un Parti Politique Et Qui Se Révèle N’être Désormais Qu’ Une Faction Incitant à La Discorde Nationale Et Au Vandalisme , En Même Temps Que Son Leader Qui Nourrit Une Soutien Une Complaisance Coupable Vis à Vis Des Terroristes égorgeurs “Ambazoniens” Devrait Répondre Devant Les Tribunaux Des Actes Suscités Par Son Discours D’incitation à La Discorde Républicaine.

Célestin Bedzigui

PRÉSIDENT Du PAL»

Il Convient De Rappeler Qu’après Le Scrutin Du 7 Octobre 2018, L’élection Présidentielle, Célestin Bedzigui Avait Adressé Une Lettre Ouverte à Maurice Kamto Qui Avait Déclaré Avoir Tiré Le Penalty. En Fustigeant Le Président Du Mrc, Il Avait Qualifié Sa Posture D’«anti-républicaine».


Source :Actu Cameroun

Commentaires


Facebook commentaires