Les secesssionistes mettent à feu le lycée bilingue de zavion à Babadjou


07.02.2019 889 0

Ce mardi cinq février sera triste et sombre pour le lycée bilingue de zavion. Cette établissement situé dans la région de l'ouest, département des Bamboutos, arrondissement de Babadjou a reçu la visite brusque des sécessionnistes.

Il Est 14h, L'établissement Vaquait à Ses Occupations Régaliennes. Les Cours Dans Les Salles De Classe, Le Proviseur M. NOAH Étienne S'occupaient Des Dossiers Les Plus Urgent.
Une Colonne D'inconnus S'invite Au Sein De L'établissement En Traversant L'enclos Fait En Bois. Ils Sont Armés. Panique Subite! Chacun Trouve Une Issue Pour S'échapper.
Se Confond, Enseignants Comme élèves Vont Chacun Dans Son Sens. Le Proviseur, Lui Même Surpris Dans Son Bureau, Reussira
A Prendre La Poudre D'escampette. Les Se Cessioniste Vont Commettre Leur Forfait En Mettant Le Feu Sur Le Bloc Administratif Et Quelques Bâtiments. La Voiture Du Proviseur Et Celui D'un Enseignant Ne Seront Pas En épargnées. Quelques Moto Seront Emportées Vers Louh Par Bachua, Qui Partage La Frontière Avec Pyning Dans Le Nord Ouest. En Dehors De La Tentative De La Gendarmerie, Babadjou N'avait Pas Jusqu'ici Subit Un Vandalisme Pareil De La Part Des Sécessionnistes Malgré Des Longues Frontières Qui Séparent L'arrondissement Des Deux Régions Anglophones. Rappelons Que Ce Lycée A été Créé En 2004 Et Les Deux Sections Fonctionnent. Il Est Situé Dans Les Encablures Du Centre Militaire D'aguerrissement Créé Par Décret Du Chef De L'État En 2015 Et Qui Est Resté Lettre Morte. Sa Nécessité Aujourd'hui Devient Impérative. Cet Attaque Vient Quelques Jours Après Le Lancement Officiel De La 53e Fête De La Jeunesse Dont Babadjou était Hôte. L'arrondissement Souffre Déjà Du Problème D'accueil Et De L'encadrement Des Vagues De Réfugiés Venus Des Régions En Crise. Aujourd'hui, Le Mal L'a Trouvé A Domicile. La Tâche Secutaire Sera Plus Hardie. Le Sous Préfet Et Le Commandant Sont Aussi Descendu Sur Les Lieux Pour Enquérir De La Situation
Les Mesures Sont Attendues Pour Rassurer La Population

Serge Roland Ndjowe| Babadjou.Net

Commentaires


Facebook commentaires